Les bases de l’entretien du moteur de bateau

Publié le : 02 août 20214 mins de lecture

Certainement, la plupart des dysfonctionnements liés aux moteurs de bateaux sont dus à un mauvais entretien. À l’instar de tout autre équipement d’un bateau, le moteur requiert un entretien spécifique, non seulement pour garantir son état, mais également pour assurer son bon fonctionnement. Également, il faut noter que sa durée de vie dépend en fonction de la fréquence d’entretien. Si sous voulez assurer la qualité et la durabilité du moteur de votre bateau, vous devez ainsi apprendre les bases essentielles.

L’essentiel d’un bon entretien

Sans contester, le moteur désigne l’élément incontournable et le plus sensible d’un bateau. En effet, si ce dispositif indéniable connaît un certain dysfonctionnement, vous pouvez vous retrouver dans une mauvaise situation. Nul ne peut contredire qu’un moteur mal entretenu ne fonctionne pas correctement. Cela peut provoquer de mauvaises odeurs, de la surconsommation, de mauvais démarrage voire même des fuites. Pour éviter ces désagréments, on vous recommande fortement de procéder régulièrement à son entretien aussi bien en été qu’en hiver.

Par ailleurs, pour avoir la certitude de ne rencontrer aucun problème lors de son utilisation, une révision complète par des professionnels doués de CSB Marine avant chaque saison est une réelle nécessité. Ne vous inquiétez pas, même un simple bricoleur peut effectuer manuellement l’entretien du moteur de son bateau.

Les bases de l’entretien du moteur d’un bateau

Vous l’aurez compris, un entretien régulier du moteur d’un bateau s’avère primordial pour conserver son état ainsi que pour son bon fonctionnement. Pour ce faire, après chaque sortie de votre embarquement, n’oubliez pas de rincer entièrement le moteur afin d’enlever les dépôts de sels et de pollutions. Il existe en ce moment un kit rinçage pour moteur de bateau pour vous faciliter. Ensuite, veuillez démarrer le moteur pour éliminer le sel qui stagne à l’intérieur. Durant le nettoyage du circuit du moteur, vérifiez le fonctionnement de la pompe à eau. Après, ôtez l’arrivée d’essence puis laissez le moteur tourner afin que l’essence restant brûle normalement dans le carburateur. Une fois que celle-ci est totalement consommée, votre moteur commence à s’éteindre. Vous pouvez désormais couper le contact pour pouvoir vérifier la fuite d’eau.

L’entretien hivernage pour le moteur hors-bord

Pour garantir l’entretien du moteur de votre bateau durant la saison hivernale, référez-vous au guide d’entretien fourni par le propre fabricant. Outre l’entretien après chaque sortie de votre embarquement, n’hésitez pas à mettre un œil sur les bougies. Aussi, faites le démontage du filtre à essence afin de vérifier son état. Vous pouvez à ce stade, remplacer la turbine de pompe à eau et effectuer une vidange de l’embase.

Plan du site